Underground undergarment

Publié le par ©

http://i.dailymail.co.uk/i/pix/2010/01/11/article-1242278-07D1DEB3000005DC-946_634x471_popup.jpg
Dimanche dernier, dans des métros du monde entier, des dessous ont pris le dessus. A l'occasion de la 9ième No Pants Subway Ride, quelques milliers de culottés ont pris, cul nu, les transports en commun.

Fi du falzar et à bas les braies ! Sous le regard récréé des usagers emmitouflés, quelques énergumènes ont dénoué leur ceinture, déclanché leurs agrafes, pour se lancer avec détachement dans une aimable caleçonnade ; en dentelles, en soie, en coton, en marque ou en bas-de-gamme, en confortable ou en moulant, en gris, en couleur, en blanc, boxer ou kangourou, sur les rouleaux ou le roudoudou.

A l'origine du dénippage annuel : le groupe new-yorkais Improv Everywhere, qui organise des missions de farces et de clowneries en espace public, où un groupe de participants jouent un tour innocent aux badauds alentours, dans l'espoir que la gaie gabegie leur tire un frétillement zygomatique ou deux -- dans les faits, ils récoltent pas mal de plissements de glabelle en lieu et guise.

Bah ! J'ai raté l'occase -- pourtant ce n'est pas tous les jours qu'on se trimballe en petite tenue dans les rames souterraines. Car Londres faisait partie des villes participantes. Comme Lisbonne ou Berlin ou Varsovie. Toulouse représentait la France ; Paris s'est dégonflée.

C'est promis, l'an prochain, j'enlève le bas.


Publié dans Événement

Commenter cet article