Sic transit gloria mundi

Publié le par ©

J'aime la science. J'y vois la lance qui perce le flan des obscurantistes, des tyrans et despotes de l'ignorance complaisante, des gras gourous pour gogos, des manipulateurs mythos, des conteurs insidieux, des cantors et leurs dieux, des astrologues, des marabouts, toute la clique -- tous ceux qui par leurs sapides spéciosités mignardent les inquiets, les maladifs, les affligés pour leur propre bénéfice ; ces trous de balle, pour ainsi dire, qui vous enfument des flatuosités de leurs convoitises, et vous les font passer pour des errhins balsamiques.

Science-Channel-Jump-2-R.jpgPour sûr, des arsouilles et des gouapes, et des pendards malveillants, viennent loucher -- trop souvent -- sur les joies de ses agapes.  Et faisant main basse sur le fruit du savoir, au lieu d'en partager la chair, ils en bâfrent les sucres, en vampirisent les jus, et pour tout compte avec leurs frères humains, leur en balancent le trognon sur la gueule.

Pourtant, j'en suis certain, c'est par cette recherche systématique et raisonnée de la connaissance, que l'Homme peut trouver sa modestie : celle d'une bête trépignant sur un bout de caillasse dansant dans le vide, et qui lève la tête au ciel, encore abasourdie par l'opposabilité de ses pouces ; et toute cette vie qu'elle érige à l'acmé de ses préoccupations n'est qu'un épiphénomène sur un bras isolé d'une galaxie paumée en banlieue de l'univers, comme un bled sur la ligne C du RER parisien.

Vous comprendrez donc combien le galvaudage scientifique m'est pénible à voir -- autant dire que je haïrais en être l'auteur. C'est probablement l'état d'âme qui déchire aujourd'hui Clark Bunting et sa santé mentale : le président de la chaîne câblée américaine Science Channel a annoncé à la presse mardi dernier -- comme souligné dans cet article de the Onion -- qu'il se sentait "complètement incapable" de délayer la science plus qu'elle ne l'est déjà sur son antenne.

A la demande des téléspectateurs, les programmes ont pris le virage navrant du grand spectacle forcené, voire de la débilité débellatoire de concours consternants. Heavy Metal Task Force est à l'ingénierie mécanique ce que le porno est à l'étude anatomique ; Mantracker, le jeu où un cowboy doit traquer des participants, traîne littéralement la culture dans la bouse de vache ; et le parfaitement orthographié Punkin Chunkin, qui propose d'envoyer des citrouilles en l'air à la catapulte pour les voir s'exploser la pulpe sur le pavé, n'a de rapport avec la science que sa proximité avec les dérapages régressifs de binge parties étudiantes.
Science-Channel-R.jpg
Dans un sursaut d'amour-propre, les responsables de la chaîne ont décidé de passer le projet Atom Smashers à la broyeuse, plutôt que de tirer l'émission vers l'érèbe fangeux où les groupes de consommateurs test entendaient l'envoyer : semble-t-il, ils appréciaient le wow-factor de l'imposante machinerie des accélérateurs de particules, mais la pauvreté en cascade des manœuvres impliquées ne pouvait être sauvée que par l'introduction intempestive d'un monster truck à grosse cylindrée.

Mais que les amateurs de sombres idioties se rassurent : la chaîne n'a pas encore tourné le dos aux occisions de cucurbitacées et autres jeux d'à qui pisse le plus loin.

Bah, la chaîne aura au moins démontré avec succès la propriété chimique suivante : la science est intégralement soluble dans la télévision.

Publié dans Divertissement

Commenter cet article

Le Faiseur 08/02/2010 04:06


J'adore le Finisher. Dans une BD cynique/humour noir, ça aurait sa place !


martine 02/02/2010 12:50


"Il n´existe que deux choses infinies, l´univers et la bêtise humaine...mais pour l´univers, je n´ai pas de certitude absolue".
Albert Einstein
Aurait-il vu juste?!!!


© 04/02/2010 00:27


Probablement ; et s'il pouvait voir ces émissions, ce n'est pas par espièglerie mais de dépit qu'il tirerait la langue.


Le Ndix 31/01/2010 11:28


Bientôt sur le National Geographic Channel : "Surviving the Galapagos" et "Burnin' the Amazon - how many acres of rainforest can you burn in one night ?"


© 31/01/2010 14:58


Oui, juste après The Finisher : "Stan Morgan parcourt le monde à la recherche d'espèces en voie de disparition ; sa mission : leur donner le coup de grâce. Il est LE FINISHER."