Post-2009

Publié le par ©

bonne annee 2010-copie-1
Pour les fieffés anachorètes et les troglodytes zélés qui auraient zappé la nouvelle : nous ne sommes plus en 2009.

2009 était une année bof, avec ses bons côtés et ses sales tours. Pendant son cours, environ 130 millions de marmots sont venus ajouter leurs simagrées et leurs cacades enthousiastes à l'ineffable flux de la vie ; cette industrielle livraison d'humains en a encore grossi l'étiage. Au même moment, 50 millions de cacochymes, de cancéreux, d'affamés, de malchanceux rendaient leurs atomes à la pioche commune.

Jacko l'ami des enfants faisait un come-back en étoile filante ; Obama se faisait nobéliser ; le virus H1N1 s'épanchait en grimaçant ; la conférence sur le changement climatique gonflait les espoirs puis s'aplatissait en pétant à Copenhague -- tout ce foutoir encore ombré du vilain spectre d'une crise économique qui s'étale.

Alors voilà : nous nous engageons désormais dans la dernière année de la 200ième décade de notre ère ; nous nous lançons sur cette route de briques jaunes le cœur en teuf, farcis d'un optimisme juteux. Ne nous refusons rien dans nos vœux : de la bonne santé comme si ça poussait sur les lichens ; de la prospérité écologiquement viable, pour vous et vos proches ; du bonheur, du cul et de l'amour, des perspectives, un peu de repos, et autant d'humour que vous voudrez.

Je vous souhaite une année 2010 tonique et révoltante.

Publié dans Éphémérides

Commenter cet article

martine 04/01/2010 16:23


"130 millions de marmots"? Pas mal d´entre eux ont déjà préféré se faire la belle et rendre leur petite âme maigrichonne au patron. Pas de "cacades enthousiastes" quand il n´y a rien à se fiche
sous la gencive (bon, c´est pratique, pas besoin de couches!). Pas de simagrées quand la faim, la maladie, la souffrance dévorent un loupiot, une proie partagée avec des myriades de mouches qui se
frottent les pattes, elles, d´avoir eu l´excellent karma de naître dans ces coins-là.
Soyez certains, plein de ces minuscules misères surfent aujourd´hui dans l´infini. Reste à leur souhaiter de ne pas tomber sur Jacko!
"Du cul" pour 2010? Aussi pour les seniors, les sweet sixties? Pas de contre-indication? On attend le feu vert!
Et les prochains articles de cet excellent blog. J´adhère à 100% et très sincèrement aux compliments de blopblop, cela va plus vite que de se creuser les méninges pour trouver quelque chose
d´original!
Pour vous et vos lecteurs, une flopée d´années lumière.


© 07/01/2010 02:49


C'est malheureusement vrai : combien de mômes ont fait l'aller-retour express dans l'année ? Combien des 130 millions figurent aussi dans les 50 ? Je me demande si cet optimisme braillard face à la
nouvelle décennie pense aussi à eux...

En tout cas, merci beaucoup, Martine, Bloblop, Kaap, pour ce soutien.
@Bloblop : soit, voici une bonne résolution pour 2010 : ne plus me laisser tenter par des bâchages faciles.
Bonne année à tous.


bloblop 04/01/2010 14:50


A mon avis, ce contre quoi se battent les catholiques, c'est la désacralisation de tout. J'imagine que l'on peut rire de beaucoup de choses, voire de tout, mais pourquoi toujours salir et détruire
le sacré d'une histoire sainte ? Sans doute parce que c'est facile de toujours taper sur les mêmes... (c'est d'ailleurs une devise shadock : ça fait ainsi le moins de mécontents possible !)
Mis à part cette critique bien trop facile sur catholand, dont je fais bien évidemment allègrement partie, ton site est délicieusement écrit : quelle plume ! C'est top!
Bonne année.


kaap 04/01/2010 12:47


Si en 2010 nous attendent autant d'évènements imbéciles qu'en 2009, ne pourrait-on pas imaginer de sauter une année de temps en temps...?