Ire honnie

Publié le par ©

L'autre semaine, une compagnie de logiciels américaine annonçait à un monde incrédule l'idée commerciale du siècle. Une idée dont l'apparente trivialité n'a d'égale que la sublime commodité dont elle nous fait grâce et dont nous autres, pauvres idiots, n'avions jusqu'alors jamais cerné la primordiale nécessité : la bien-nommée Sarcasm Inc. propose aux farceurs des claviers d'ajouter -- pour 2$ -- à leur arsenal de facéties typographiques la SarcMark : la ponctuation de l'ironie et du sarcasme.
http://02d9656.netsoljsp.com/SarcMark/images/shortcut.jpg
Fini les fiascos de persiflage, les antiphrases dysfonctionnelles, les loupés de second-degré et la malice qui ne fait pas mouche. Dorénavant, vous pourrez tamponner vos pointes de dérision d'un hiéroglyphe bavard, à peu près aussi subtil qu'une grosse œillade de cabotin.

En assommant vos saillies d'un menu gribouillage aux airs de logo bon marché, vous assurerez à vos lecteurs un peu lents que cette pique xénophobe ou cette envolée antisémite ne trouvent en votre cœur pur et honnête aucune résonance, sinon en parfait déphasage. C'est en quelque sorte une ponctuation qui met les points sur les "i". Votre satire sera d'autant plus attique qu'elle sera ostentatoire.

Malheureusement pour nos marchands de double sens, d'autres avant eux avaient mûri le concept, avec le succès que vous imaginez : à la fin du XIXe siècle, le pouêt français Alcanter de Brahm s'était déjà lancé dans une opération similaire, en gratifiant la francophonie de son "point d'ironie", qui se traçait à la manière d'un point d'interrogation qui montrerait à la phrase son cul : Irony mark full.svg

Notons par ailleurs la contiguïté d'intention d'un "(!?)" embolismique dans une tirade ambiguë, ou le désormais classique ";-)" mimant un geste auquel je me référais trois paragraphes au-dessus.

Malgré tout, je souhaite bonne chance à Sarcasm Inc. dans leur entreprise : ils ont vraiment eu une idée extraordinaire Irony mark full.svg

Publié dans Divers

Commenter cet article