Flocons cochons

Publié le par ©

IMG 0740Un déluge s'est abattu sur la frileuse Albion ! La fin des temps approche : au moins seize flocons, implacables conquérants, sont venus se liquéfier les fractales sur les terres de Logres. Bigre de givre !

C'est que l'Angleterre, puissance mondiale, courbe l'échine, défaite, sous la placide pesanteur de quelques stupides cristaux supernels. La dernière incursion hiémale avait mis Londres sens dessus-dessous ; celle-ci score à peine moins : trains pétrifiés dans une frigorifique pantomime en périphérie, routes gluantes et glacées de la glèbe à la glissière... La ville sous la neige est un flétan sur un pont de bateau. Une tortue en supination. La neige sur la ville, c'est la kryptonite du transport britannique.

Bah ! J'en profite libidineusement : ce matin, dans ma rue -- peu passante -- je m'acoquine dans la poudreuse. Je déflore sauvagement la pristine couverture blanche.

Pendant ce temps, d'autres filent la métaphore sous la couette : d'apres cet article de Reuters, cet embryon de temps sibérien, ce mini-me d'ère glaciaire, cette éjaculation hyperboréale, en a incité plus d'un(e) à tâcher de se réchauffer... dans des bras pas nécessairement légitimes.

Je souhaitais dans l'article précédent du cul et de l'amour pour 2010 ; commençons bien : par des ébats adultères et du commerce de fesse sous le manteau -- blanc, bien sûr ! Le site IllicitEncounters.com, qui propose une plateforme de rencontre entre gens mariés, aurait gagné plus de 2500 nouveaux adhérents depuis que la météo fait ses caprices. C'est que pour couvrir une indiscrétion sans allumer la malsaine curiosité de quelque collègue fouineur, l'impraticabilité de certains transports fait merveille.

"A la lumière de ces chiffres," élabore la porte-parole du site coquin, "je serais intéressée de voir quelle quantité de travail ceux qui 'travaillaient de chez eux' ont effectivement abattue." Elle a bon dos, la neige.

But as long as you love me so, let it snow ! Let it snow ! Let it snow !

Publié dans Société

Commenter cet article