Un lever de soleil, 4€

Publié le par ©

L'épouse de l'ex-Premier ministre japonais, Miyuki Hatoyama, ne pourra donc plus se goinfrer du Soleil comme à son habitude : l'astre Number one des Terriens n'est plus à tout le monde : une Galicienne de 49 ans s'est officiellement fait enregistrer comme propriétaire de la boule de feu céleste.

Sans gab, l'impudente receleuse aurait suivi l'exemple d'un autre illuminé américain, qui aurait fait valider sa possession de la Lune et d'autres planètes du Système solaire. Pourquoi a-t-il négligé le plus gros corps de la zone ? --- l'histoire ne le dit pas ; toujours est-il que la revendication semble légale : si les accords internationaux interdisent à quelque pays que ce soit de s'approprier de la sorte des territoires, apparemment, rien n'empêche le premier énergumène venu de se déclarer roi d'un caillou perdu dans le vide sidéral.

La capitaliste galactique a l'intention de charger les insouciants usagers de son étoile pour leur utilisation de ses ressources, mais, grâcieuse, consent à ne conserver que 10% de ses bénéfices, léguant le reste au gouvernement espagnol et diverses causes.

Cette histoire a plusieurs degrés. Le premier est idiot : quiconque prétend faire main basse sur le Soleil a manifestement dû passer assez longtemps dessous pour avoir une case de grillée.

Le deuxième est idiot : le rayonnement de l'astre n'est en réalité qu'un sous-produit de la fusion nucléaire qui turbine en son coeur. Si vous aviez une fournaise chez vous pour, mettons, fondre du verre*, et qu'à cause des calories qu'elle crachait, votre voisin du dessus n'avait pas besoin d'allumer ses radiateurs, cela ne vous donnerait pas le droit de réclamer à votre aimable copropriétaire les dividendes de vos émissions involontaires. Bien sûr, vous pourriez tenter un arrangement à l'amiable avec lui si, afin de l'obliger à honorer sa part du contrat, vous pouvez éteindre votre foyer.

Bonne chance avec ça, en ce qui concerne le Soleil...

Le troisième... est idiot : elle pourrait, en théorie, exiger une compensation non seulement sur toute production électrique d'origine solaire, mais aussi sur l'intégralité de l'agriculture mondiale, voire de la production de vitamine D dans votre épiderme réjoui. A ses risques et périls, car qui récolte les fruits, se ramasse les pépins : je sais pas vous, mais le jour où le Soleil, mordant férocement ma peau albuginée et sensible, m'y cultive un mélanome, moi, je lui colle un procès à la folle ibérique.

Au fait, dibs sur Alpha du Centaure, hein.

 

*chacun son truc ; je ne juge pas.

Publié dans Divers

Commenter cet article

martine 26/12/2010 15:55


Z´êtes encore en vie?
Si oui, alors: pas de voeux de Noël, rien pour la nouvelle année, parce que tout ça, ce n´est que conventions chichiteuses.
Mais bien sincèrement, plein de bonnes choses pour vous et pour tous les autres (vous déciderez vous-même qui ils sont :-))


© 02/01/2011 20:37



Ah Martine ! Merci pour tout, et navré d'avoir manqué de commenter Noël. Tonique Révoltant a un peu été noyé entre le réjouissances familiales et des incursions virales -- cadeaux de saison bien
malvenus, gracieusement offerts par d'adorables petits elfes grippés.


En tout cas, tous mes voeux pour la nouvelle année -- et je poste aujourd'hui même un article de circonstance.


 



martine 03/12/2010 18:32


Lunatic!


kaap 30/11/2010 22:41


Trop drôle... tu vas donner plein d'idées à ceux qui subissent les caprices de notre star. Trop présent ou trop absent, il est responsable de tous nos maux : sécheresse, désertification, montée des
eaux, mauvaises récoltes... Mais si on commence à faire des procès aux imbéciles...