Caoua & blouses

Publié le par ©

En Australie, pour répondre aux décès qui ont commencé à ponctuer de tragique les interminables gardes (jusqu'à 80 heures d'affilée !) des médecins d'hôpitaux, les fonctionnaires de la santé de l'état du Queensland recommandent aux soignants, dans un document officiel sur la gestion de la fatigue, d'absorber 400mg de caféine pour se tenir éveillés.

Soit 6 tasses de café.
Ou comment vaincre la Camarde avec une xanthine intrépide.

Vous connaissez probablement cette vieille plaisanterie qui raconte que, quelques temps avant que n'explose la Révolution française, le peuple affamé grondait sous la fenêtre de Marie-Antoinette ; demandant à sa bonne ce qui se tramait, elle se serait entendue dire : "ils ont faim : ils n'ont pas de pain". Et d'après la légende, la Reine, sotte, de répondre : "eh bien qu'ils mangent de la brioche."

Le recours psychotrope du document en question me fait penser à cela :

Les docteurs : des patients meurent parce qu'on somnole pendant les gardes.
Les fonctionnaires : ben, faut pas être fatigués.
Les docteurs : oui, mais on peut pas, on travaille 80 heures de suite.
Les fonctionnaires : alors buvez du café.

Pendant ce temps, les travaillistes du Premier Ministre Kevin Rudd ont le système de gestion des hôpitaux par les états dans le percolateur, mais ils prennent leur temps pour torréfier une réforme.

N'empêche que la recommandation laisse aux médecins australiens un goût amer dans la bouche.

-- note --
Tant qu'on en est à parler de jus, pourquoi n'allez vous pas vous prendre un café allongé ?

Publié dans Société

Commenter cet article