Potiche et émail

Publié le par ©

La Vénézuélienne Stefania Fernandez a été élue Miss Univers aux Bahamas, dimanche dernier. Du haut de ses 18 ans, la jeune femme a remporté le plus convoité... disons, le meilleur... mettons, un prix qui...... meh !

Bien sûr, elle est très-charmante, la petite Sud-Américaine -- je ne me prétendrai pas aveugle à ses congrues propriétés décoratives : d'adorables symétries poignant sous le drapé carmin ; des tourbillons de kératine apprêtée lui chaloupant sur les clavicules ; ses rubiconneries labiales qui mignardent autour de - oh la vache ! une dentition épique, invraisemblable, outrecuidante, olympienne, extraordinaire.

Ses quenottes hoplites, étincelantes, sont prêtes à en découdre : des gencives castramétatrices les déploient d'un zygomatique à l'autre.

En rang serré, les canines flanquent les targes incisives. La victoire était au bout du calcium.

Soit, passons vite sur ce genre d'événements somme toute secondaires ; cependant, il fallait bien que quelqu'un rende un hommage tonique-révoltant à un tel zèle dentaire.

Ô Homérique râtelier !
Une fille n'est pas Miss Univers si l'on ne se perd dans ses minéralités.

Publié dans Divertissement

Commenter cet article

kareum 25/08/2009 16:58

Vraiment mordant... Bien vu et bravo