Les incroyables Aventures du Cochon afghan

Publié le par ©

That'll do pig, zoo tells only porker

Quand on veut se débarrasser de son cochon, on dit qu'il a le H1N1...

Hourra ! -- le seul porc connu d'Afghanistan, locataire du zoo de Kaboul, vient d'être libéré après deux mois de quarantaine pour délit de sale groin. L'homérique suidé, dont les autochtones redoutaient qu'il ne déverse aux quatre vents des germes morbides, peut désormais retourner crawler dans la bourbe en frétillant de la queue en tire-bouchon, acquitté de toutes les charges qui lui pesaient sur le bacon. Le directeur du zoo, Aziz Gul Saqib, le décrit en bonne santé et "vaillant comme un knacki" -- ses propres mots : une exclu Tonique Révoltant.

Il y a par ailleurs, dans cette news, une autre incongruité marrante : l'insolite pourceau se nomme "Khanzir", ce qui, précise l'auteur, signifie "cochon". Outre que le journaliste attribue ce mot au pashto alors qu'il semble venir de l'arabe, nous venons donc de nous émerveiller des aventures pittoresques de Cochon le cochon -- ne manquez pas la semaine prochaine "la Revanche de Moustique le moustique".

Bah -- en Afghanistan au moins, Khanzir ne risque pas la crise d'identité.

Publié dans Actualités

Commenter cet article